Français Deutsch English
Richard Deacon

Biographie

Richard Deacon

1949 

Naissance de Richard Deacon à Bangor au Pays de Galles. La famille déménage tous les deux ans environ, au gré des affectations du père, pilote à la Royal Air Force. Ces voyages successifs les conduiront jusqu’au Sri Lanka, de 1955 à 1958. Deacon se souvient avoir été vivement impressionné par les bouddhas du IIIe siècle sculptés à même la falaise à Polonnaruwa. Enfant, il s’intéresse aussi aux Forts de l’Age de fer ou encore aux rochers de Dartmoor dans la région de Plymouth.

1968 

Deacon entre au Somerset College of Art de Taunton où il suit, entre autres, l’enseignement de Ian Breakwell et Rose Finn Kelcey mais aussi de l’artiste conceptuel John Hilliard.

1969-1972

Deacon intègre la célèbre Saint Martin’s School of Art où il restera 3 ans. Durant cette période, il développe un intérêt marqué pour la performance. C’est notamment à ce moment-là qu’il réalise l’œuvre Stuff Box Object (1971-1972), fruit d’un travail expérimental durant lequel l’artiste s’enferme à l’intérieur d’une caisse dont il visse le couvercle depuis l’intérieur. Prisonnier de la boîte, Deacon fait l’expérience d’un espace intérieur contraint. Plus tard, il reviendra appliquer plâtre et ciment sur l’extérieur de la caisse, puis retirer ces matériaux à coups de marteau et de burin, glissant du terrain de la performance vers celui de la sculpture et de la confrontation directe avec les matériaux. Au terme de sa scolarité à Saint Martin’s, il fonde Manydeed avec quelques camarades qui se veut une association d’anciens élèves désireux, à l’issue de leurs études, de continuer à travailler ensemble notamment en louant un grand loft qui servirait d’atelier collectif.

1974-1977

Deacon étudie auprès du prestigieux Royal College of Art (RCA) où il fait sa première exposition en 1976. Bien que diplômé de Saint Martin’s, Deacon avoue « qu’il ne sait toujours pas ce qu’il veut faire », à ce stade de son parcours. Il précise toutefois dans son dossier de candidature auprès du RCA qu’un de ses objectifs consiste à « faire la démonstration d’un processus d’engagement vis-à-vis des matériaux ». C’est à cette époque qu’il rencontre la céramiste Jacqueline Poncelet qu’il épousera en 1977. Ils auront deux enfants, Alexis (né en 1978) et Alice (née en 1982).

1975

Première exposition au RCA.

1977

Deacon rédige un essai sur le tableau de Poussin Paysage avec un Homme tué par un serpent ou Les Effets de la Terreur. Installation à Brixton où il établit son atelier qu’il gardera de nombreuses années. Commence à enseigner à la Central School of Art.

1978

Expose dans la galerie-atelier de Brixton.

1979

Départ de toute la famille pour un an aux États-Unis suite à l’attribution d’une bourse d’étude à sa femme. Les Deacon vivent 6 mois à New York puis voyagent à travers les États-Unis, jusqu’à la côte Ouest. C’est là que Deacon réalise une série de dessins de grand format It’s Orpheus when they’re singing inspirés par sa lecture de Rilke Sonnets à Orphée.

1982

Début du travail sur la série de sculptures Art for Other People.

À partir de 1983

La carrière de Richard Deacon connaît un succès véritablement international grâce à de nombreuses commandes dans l’espace public :

 

1983

For Those Who Have Ears (commande du Welsh Sculpture Trust, l’œuvre a ensuite intégré la collection de la Tate Gallery à Londres)

1984

Like A Bird (commande de la Meyseyside Development Corporation pour l’International Garden Festival de Liverpool)

1985

Blind, Deaf And Dumb, commande pour une exposition à la Serpentine Gallery, l’œuvre a ensuite intégré la collection du Rijksmuseum Kröller-Müller d’Otterlo)

1989

Host (commande de l’Equitable Plaza, Chicago)

1990

Once Upon A Time (commande du Metropolitan District Council de Gateshead), Between The Eyes (commande pour le Yonge Square International Plaza de Toronto), Moor (commande dans le cadre de « Four cities : New York for different places », installée à Plymouth)

1991

Let’s Not Be Stupid (commande pour l’université de Warwick, Conventry), Nobody Here But Us (commande pour l’ASB Bank Centre, Aukland)

1992

Between Fact And Fiction pour le jardin de sculptures du Musée d’Art Moderne de Villeneuve d’Ascq.  This Is Not A Story, commande de la Ville de Waitblingen, Allemagne. Building from the inside, Krefeld, Allemagne

1993

Zeitweise, Now and Then (commande de la Ville de Vienne pour Mexicoplatz)

1996

One Is Asleep, One Is Awake, Tokyo, International Forum

1999

No Stone Unturned, Liestat, Suisse

1987

Entre temps, Deacon reçoit le Turner Prize. Organisé par la Tate Britain, la remise de prestigieux prix intervient chaque année en décembre pour saluer le travail d’un artiste contemporain britannique.

1995

Deacon reçoit le Robert Jakobsen Prize, Musée Würth, Kunzelsau, Allemagne.

1997

Chevalier des Arts et Des Lettres

1998

Élu membre de la Royal Academy

2005

Doctor of Letters de l’Université de Leicester

2007

Deacon représente le Pays de Galles à la Biennale de Venise.

 

Site de l’artiste : http://www.richarddeacon.net
Galerie Thaddaeus Ropac : http://www.ropac.net/artists/richard-deacon/